Fri, Sep 24 | Nantes

Troubles fonctionnels gynécologiques et les SOPK A-CYCLES

DPC présentiel de 6 h associé à une évaluation à distance de 1 h. Indemnisation 315 € N° 364721 000 66

Heure et lieu

Sep 24, 9:00 AM – 5:00 PM
Nantes, Nantes, France

À propos de l'événement

Expert : Dr Danielle HASSOUN

Gynécologue

Résumé 

Les troubles fonctionnels gynécologiques sont des motifs de consultations fréquents.

Ils sont le plus souvent non organiques mais peuvent cachés des pathologies qu’il ne faut pas négliger.

La bonne connaissance de ces troubles doit permettre de limiter les explorations inutiles tout en prescrivant ceux indispensables pour ne pas méconnaitre une pathologie éventuelle grave.

La prévalence du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) a été estimée entre 4 et 12%1,2 ce qui en fait l'un des désordres endocriniens les plus fréquents chez la femme en âge de reproduction.

Une résistance à l’insuline est fréquemment retrouvée chez les patientes affectées par ce syndrome, jouant probablement un rôle physiopathologique important augmentant le risque d’intolérance au glucose, de diabète de type 2 et de syndrome métabolique. Des propositions de stratégies pratiques de dépistage et de suivi des dysfonctions métaboliques liées au syndrome des ovaires polykystiques sont possibles.

Dans ce DPC seront abordés : les dysménorrhées, les syndromes prémenstruels, les aménorrhées secondaires et les ménomatrorragies, et le syndrome des ovaires polykystiques

Objectifs Généraux

  • Savoir reconnaitre et traiter les anomalies du cycle menstruel
  • Prendre en charge un syndrome des ovaires polykystiques( SOPK)

Objectifs pédagogiques 

  •  Identifier un trouble du cycle menstruel
  •  Bilanter et Traiter les dysménorrhées et les syndrome prémensturel 
  •  Identifier les causes de ménométrorragie 
  •  Identifier les causes d’aménorrhée secondaire
  •  Décrire les symptômes et les risques à long et moyen terme du SOPK
  •  Maitriser la prise en charge du SOPK 

Partager cet événement