jeu. 16 sept. | L'Île-Rousse

Arthropathies microcristallines : la Goutte, préserver le capital articulaire éviter la chronicisation des lésions

Action de DPC, de quatre heures présentielle, associée à une évaluation à distance de trois heures. Indemnisée 315 €. N° ANDPC 36472100051
Les inscriptions sont closes
Arthropathies microcristallines : la Goutte, préserver le capital articulaire éviter la chronicisation des lésions

Heure et lieu

16 sept., 09:00 – 13:00
L'Île-Rousse, L'Île-Rousse, France

À propos de l'événement

Expert : 

Dr Eric GIBERT  Rhumatologue    Président FFR

Dr Olivier ROSSIGNOL  Rhumatologue 

Parcours pédagogique

La goutte est une affection chronique en progression avec une nette recrudescence de l'incidence et de la prévalence. En France métropolitaine, sa prévalence vient d’être estimée à 0,9 % chez l’adulte Expression clinique d'une

seule et même maladie, l'hyperuricémie. Cette évidence permet de mieux appréhender l'évolution du patient, de comprendre les manifestations cliniques et de planifier le traitement d'une manière rationnelle.

En 2006, des recommandations de prise en charge de la goutte ont été élaborées par l’EUropean League Against Rheumatism (EULAR). Le but de ce travail était de les comparer à la prise en charge par des médecins libéraux. En France, l’étude

GOSPEL 2 a permis d’évaluer le traitement de l’accès aigu en pratique libérale et de le comparer aux recommandations EULAR Des écarts aux recommandations EULAR 2006 ont été identifiés, posant la question de leur simplification et de leur

implémentation dans la formation médicale initiale et continue.

En 2020, une actualisation des recommandations a été publiée par la SFR qui a permis de préciser la prise en charge de la goutte.

Objectifs Généraux

• Comprendre les objectifs de la prise en charge médicale en utilisant de façon adaptée les traitements symptomatiques et les traitements dits de fond de la Goutte.

• Savoir mettre en place de façon précoce un traitement de fond de la goutte en tenant compte des comorbidités présentées par le patient.

• Savoir mettre en place de façon adaptée un traitement de fond en tenant compte des facteurs de risque d'évolution vers une pathologie chronique et sévère.

• Connaître les bénéfices et les risques associés aux traitements de la goutte.

Objectifs pédagogiques

• Définir les caractéristiques cliniques, biologiques et radiologiques de la goutte

• Déterminer l’objectif biologique à obtenir afin de préserver le capital articulaire, et mettre en oeuvre cet objectif de façon partagée avec le patient.

• Déterminer la prise en charge d’un accès aigu goutteux et d’une goutte chronique.

• Identifier les indications, contre-indications et complications des traitements de la goutte

Partager cet événement